Exposition à l’IMA du 22 Mars au 19 Juin  prolongée au 28 Août 2011

Coup de cœur

Sous les pierres, la Bible


par Estelle Villeneuve


Éditions Bayard.

Collection : RELIGIONS ET SOCIÉTÉ

Date de parution : 12/04/2017- Prix : 26,90 €

L'avis de La Procure

Cet ouvrage n'est pas seulement splendide, il est passionnant. Il n'est pas seulement beau, il est formidablement instructif.

L'auteure est à la fois une archéologue spécialiste du sujet et une vulgarisatrice expérimentée pour le grand public puisqu'elle est journaliste à la revue de Bayard "Le monde de la Bible". Elle raconte ici, de 1828 à 2007, 150 ans de trouvailles archéologiques fondamentales pour comprendre l'histoire du Proche-Orient et pour affiner notre lecture de la Bible. Par volets de 6 pages (dont à chaque fois au moins une splendide photo ), elle nous fait partager des découvertes majeures qui furent bien souvent fortuites, ou le fruit de l'opiniâtreté des chercheurs, dans de véritables aventures.

Vieilles pierres, tablettes, papyrii, manuscrits, ensembles inespérés de textes miraculeusement conservés, combien de ces exhumations ont apporté des confirmations précieuses mais aussi obligé à révolutionner les idées admises. La passion, la patience, la science de tous ces archéologues permettent d'approfondir notre compréhension de la Bible. Ce beau livre leur est un bel hommage en même temps qu'il nous fait partager avec simplicité

Les ateliers de Lamia Safieddine

Cet ouvrage retrace plus de quarante années de recherches archéologiques françaises, coordonnées à partir de 1982 par le Centre français d’Études yéménites, devenu le Centre français d’Archéologie et de Sciences sociales de Sanaa. Bien que brutalement stoppées par les conflits récents, les découvertes effectuées par les nombreuses équipes d’archéologues et d’historiens permettent de retracer les grandes étapes de l’évolution d’un pays légendaire, le pays de la reine de Saba. Cette terre a vu l’émergence de royaumes et de cités dont le développement fut le résultat d’une maîtrise avancée de l’agriculture irriguée et de l’accroissement du commerce caravanier puis maritime des résines aromatiques, des chevaux et du café.

Par la monumentalité de son architecture, le raffinement de ses arts et la fascination qu’exercent ses inscriptions, la civilisation de l’Arabie du Sud apparait désormais bien différente de l’image trompeuse d’une Arabie désertique parcourue par les seuls nomades.

Contributions

Mounir Arbach, Rémy Audouin, Anne Benoist, Paul Bonnenfant, Frank Braemer, Jean-François Breton, Julien Charbonnier, Guillaume Charloux, Rémy Crassard, Marie-Christine Danchotte, Christian Darles, Yves Egels, Iwona Gajda, Danilo Grébénart, Claire Hardy-Guilbert, Roberto Macchiarelli, Marjan Mashkour, Bernard Maury, Michel Mouton, Anne Regourd, Christian Julien Robin, Axelle Rougeulle, Jean-Claude Roux, Jérémie Schiettecatte, Mathias Skorupka, Tara Steimer-Herbet, Florian Téreygeol, Michel Tuchscherer.

Yémen terre d’archéologie

publié le 12 avril, mis à jour le 15 juin 2016 à 16h45min

Guillaume Charloux et Jérémie Schiettecatte éd.
Geuthner / CEFAS, Paris, 2016

Il y a quarante-cinq ans, le Yémen est sorti d’une longue période de conflits et d’isolement. Dans le domaine culturel, cette renaissance s’est accompagnée d’un important volet archéologique, d’abord centré sur l’époque antique, celle de la civilisation sudarabique, puis rapidement étendu aux périodes préhistorique et islamique.


L’ouvrage fait 294 pages au format 28 cmx21 cm, ISBN : 978-2-7053-3939-5
Prix : 55 euros

Éditions GEUTHNER
16 rue de la Grande Chaumière
75006 Paris

Sharon Deslignères


a obtenu


Le prix de la Pléiade 2015-2016

grand prix de poésie libre


pour son recueil de poésies



Un monde de jais et de diamant



Ed. La Nouvelle Pléiade


21, rue des Veyrières 84100 Orange


Prix 15 €

Les Editions de L’Académie des inscriptions et Belles -Lettres


publient


Les tombeaux nabatéens de Hégra



2 volumes, sous la direction de L. Nehmé  avec des contributions de

Jean-Claude Bessac

Jean-Pierre Braun

Jacqueline Dentzer-Feydy

Laïla Nehmé


vol. 1. Texte (433 p.) ;

vol. 2. Catalogue et Planches, (232 p.-249 pl.),

novembre 2015, 100 € — Diff. De Boccard.




Madâ’in Sâlih, l’ancienne Hégra des Nabatéens, est le premier site d’Arabie saoudite à avoir été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO ; c’était en 2008.


Comparables à ceux de Pétra, les 93 tombeaux à façade décorée de Hégra s’en distinguent par quatre spécificités au moins : ils sont parfois mieux conservés ; nombre d’entre eux sont inachevés ; beaucoup présentent des éléments de décor architectural qui ne sont pas attestés ou pas habituels à Pétra ; surtout, un tiers de ces tombeaux présentent sur leur façade une inscription nabatéenne datée.


Ces monuments nous sont connus depuis la fin du XIXe siècle par les récits des premiers voyageurs, notamment Charles Doughty et Charles Huber, et surtout par les photographies, relevés et descriptions publiés il y a un siècle par les pères dominicains de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, Antonin Jaussen et Raphaël Savignac.


Cet ouvrage se place dans leur sillage, avec l’exhaustivité qu’autorisent le travail en équipe et les techniques modernes de photographie, de topographie et de gestion informatisée des données. Il fournit la première description exhaustive des tombeaux de Hégra ainsi qu’un commentaire général non seulement sur leurs inscriptions et les techniques de taille employées, mais aussi sur leur architecture et leur décor.

Les Editions Glyphe et Abdallah Naaman vous annoncent

la sortie du livre

 

Le Liban, histoire d'une nation inachevée


3 volumes - prix 58 €

www.editions-glyphe.com

Les publicationS

Les ateliers de créations chorégraphiques sont ouverts aux élèves de danse (Intermédiaires-Avancées)

Quelque soit leur parcours en danse


Le prochain atelier aura lieu le jeudi 8 novembre 2018

Au 17 Boulevard Rochechouart dans le 9è (tel pour le code)

 


Ce jeudi et tous le 1er jeudi du mois à 18h30

L'atelier dure 1h30 à 1h45


Merci de confirmer votre présence.

 

L'engagement est sur 10 ateliers

La carte des 10 est à 250 €

(17€/h)

 

L’atelier a lieu aussi à Marly le Roi, tous les samedis à 15h-16h15

(Débutant) 16h15-17h15 (Int-Av)

Musée du Louvre

Cours de danse


Avec la chorégraphe

Lamia Safieddine


Danses Stylisées de l’Orient

Danse Arabe Contemporaine


aicoo@wanadoo.fr

01.40.16.40.31

06 24 42 08 75

www.cie-lamiasafieddine.com


Atelier créatif .pdf

1er atelier  Découverte Gratuit

Département des Antiquités orientales au Louvre

Département de l’Orient méditerranéen dans l’Empire romain

Département des Arts de l’Islam au Louvre

SECRETS DE PALESTINE

La cuisine de ma belle-sœur

livre de Duha Bezreh et Anne-Claire Yaeesh



Ce livre de cuisine illustré vous invite à découvrir les secrets de la cuisine familiale palestinienne au travers de nombreuses recettes et de conseils pratiques. Déclinaison de produits méditerranéens, la gastronomie palestinienne relève de traditions urbaines, paysannes et pastorales du Bilad al Cham et offre un subtil mélange et une grande diversité de saveurs. Véritable géographie des terroirs et des identités régionales de Palestine, une nature revêche dans l’arrière pays montagneux ou dans les marges arides induit une cuisine plutôt rustique, plus raffinée dans les villes.


Livre réalisé et imprimé à Naplouse - 20,00 €

disponible sur le site www.fipsouk.fr

Livre de cuisine

Tous droits réservés©Mouna Al Ahdab Hammad

Site conçu et réalisé par MounaAl Ahdab Hammad

ass.troubadours@free.fr

La Divine Machinerie

Julien Chanteau

Ed. Geuthner 2017- 33 €

Deus ex machina…


C’est au moyen d’un dispositif mécanique caché que surgissaient les dieux dans le théâtre grec. une astuce dramatique qu’Aristophane raillait pour sa facilité, mais que les sciences des religions auraient tout intérêt à examiner de près. Pour le chercheur, l’analyse de la naissance des divinités dans le champ religieux consiste en effet à repérer, dans les sources archéologiques, l’entrée en scène, d’une invention simple et révolutionnaire : le temple, véritable «machine à fabriquer du sacré» dont la structure, curieuse coïncidence, apparaît au Moyen-Orient au moment crucial du passage de la Préhistoire à l’Histoire.


Aussi est-il généralement admis que c’est la naissance des sociétés complexes qui a constitué le transformateur sacral donnant naissance aux premières religions polythéistes de l’Antiquité, dont les foisonnants panthéons sont le plus souvent conçus comme le reflet idéologique d’une organisation sociale de plus en plus diversifiée et hiérarchisée.



S’appuyant sur l’étude des vestiges des plus anciens monuments religieux du Moyen-Orient et combinant des approches disciplinaires aussi variées que l’archéologie, l’anthropologie, la sémiologie et la médiologie, le présent ouvrage constitue une enquête sur les modalités concrètes d’apparition de ce monument-message singulier qu’est le temple et sur l’émergence des premières sacralités divines.

Julien Chanteau est archéologue et chercheur associé à l’Institut Français du Proche-Orient au Liban où il conduit des fouilles archéologiques depuis 2013

Le Centre de Danses Orientales avec Nawal Raad

Cours d’Arabe

Avec


Lamia Safieddine 06 24 42 08 75

Atelier du danse


aura lieu studio Chandon - 280 rue Lecourbe 75015 Paris.

De : 13h à 18h 

Tarif : 55 euros pour les inscrits au cours régulier.

 65 euros pour les participants hors cours. 


L'atelier commence à 13h pile. Merci d'arriver un quart d'heure à l'avance.

13h-14h  préparation: échauffement - étirement.

14h-18h danse   

Prévoir une collation légère pour la pause.      


«Des bras et des ailes»

Stage du 15 avril 2018 de 13h à 18 h au Studio Chandon


Habiter son corps au plus près de ses organes, explorer son espace intérieur, mouvoir dans son corps et laisser jaillir un flot de mouvements. Le " Baladi " une danse qui s'initie de l'intérieur et donne des formes à l'extérieur.


Technique et improvisation. 



Pour inscription veuillez confirmer par mail. 


dansesdorient@gmail.com

www.cdo-dansesorientales.com

Cette publication a reçu le prix coup de cœur «Bible» attribué par le Salon du livre et des médias chrétiens de Dijon

Vient de paraître

L’héritage archéologique d’Oman


Apprivoiser le grand désert,

Adam dans la préhistoire d’Oman


par


Guillaume Gernez & Jessica Giraud



Ministère de l’héritage et de la culture

Sultanat d’Oman

2017

Chétiens de Gaza par Christophe Oberlin

Edition Erick Bonnier, 2018

Exposition à L’IMA

Cours intensifs d’Arabe


Premier cours découverte gratuit


Au plaisir de vous recevoir

Veuillez svp confirmer votre présence à nos horaires habituels

Cités Millénaires

Voyage virtuelle de Palmyre à Mossoul


10 Octobre 2018 -10 Février 2019

Théatre de Leptis Magna , Libye

Alep, Bab El Faraj, Syrie

État d’atelier

Textes et reproductions


par Béatrice Bonnafous

Un temps d’arrêt


Béatrice Bonnafous


Vernissage 24 janvier de 18h30-21h30


Présence de l’artiste du jeudi au dimanche 15h -18h

Préface de Bernard Cier

Textes de Tita Reut, Marc Hérissé, Lydia Harambourg et Agnès Lagache.

Format 24x29 cm.

80 pages full quadri, 75 reproductions.

Tirage 800 exemplaires.


Prix 20 € , 16 € pour la Maison des artistes + frais de port 4€ en France


Contact : etatdatelier@gmail.com


Guide pratique


par


Hana Samadi Naaman &

Houda Kassatly





Editions Geuthner &

co-édition Alyan



2018

Prix 30 €

Cette promenade muséale aux pays des Cèdres n’a pas de prétention. Elle a pour objectif de souligner l’effort patrimonial tant privé que public, de vous inciter à la découverte, de piquer votre curiosité : voir le lit où a dormi Charles de Gaulle, se rendre à la maison du père de la nation, s’émerveiller devant des pierres d’une beauté rutilante, plonger dans les richesses insoupçonnées des profondeurs abyssales… Apprendre l’histoire du Liban par ses sites archéologiques, sa monnaie, ses métiers, ses outils agraires, ces expressions artistiques diverses et variées ; admirer l’ingéniosité de la première imprimerie en lettres arabes ; se recueillir devant les reliques des saints pour une intercession ou la paix intérieure : voilà tout un programme ! Les collectionneurs ne sont pas en reste dans ce guide pratique : miniatures, toiles, icônes, mosaïques, manuscrits, rien n’arrête leur passion.Des objets éclectiques ou valeureux, témoins discrets de savoir-faire traditionnels tombés dans l’oubli sont exhibés dans des lieux et des conditions très variables. Vous n’avez plus d’excuses : la route des musées du Liban est tracée.

Il ne vous reste plus qu’à l’emprunter.

Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe Pas


30 Octobre 2018 -10 Mars 2019

Dia Al*Azzawi, Portrait de l’oiseau qui n’existe pas ,2004 Acrylique sur papier marouflé sur toile

75x57 cm

Donnation Claude &France Lemand/IMA

Mario Murua, Portrait de l’oiseau qui n’existe pas, 2005 . Livre unique peint , à suspendre pour le déployer en oiseau. Fermé, 66x46 cm. Ouvert, 121x60x121 cm

Daniel Knoderer, Portrait de l’oiseau qui n’existe pas, 1990-1992. Reliure originale su un exemplaire de livre de Zadkine Aveline. Plats recouverts de cuir et de papier incrustés de métal, surmontés de pièces de plastique, 41x31x4 cm

Donnation Claude &France Lemand/IMA

Vladmir Velckovic, Corbeau, 2013. Technique mixte sur carton, 32,2 x 29,5 cm.

Les conférences à l’Auditorium du Louvre

Un prince sumérien de retour à Paris


Par


Ariane Thomas, musée du Louvre


Docteur en archéologie orientale et membre de l’équipe de recherche digitorient du Collège de France, Ariane Thomas est conservateur en charge des collections mésopotamiennes au département des Antiquités orientales du musée du Louvre.

Statue du prince Ur-Ningirsu, fils de Gudes,

Musée du Louvre

Mise en lumière et filmée en direct sur la scène de l’auditorium, l’oeuvre sera offerte aux regards du public dans ses détails les plus subtils.

Elle dévoilera à travers l’oeil intime de la caméra ses richesses techniques, iconographiques et esthétiques,au fil d’une analyse inédite.


Depuis 1974, le Louvre et le Metropolitan Museum of Art de New York se partagent la seule statue complète connue d’Ur Ningirsu II, fils de Gudea de Lagash, où il régna vers 2110 av. J.-C. Ur-Ningirsu est sculpté debout en prière au-dessus d’une base figurant des tributaires. Son élégante statue fut vouée au dieu Ningishzidda dans le temple que lui avait bâti Gudea à Tello, l’antique ville de Girsu, au sein du prospère royaume de Lagash (actuel Irak du sud). C’est à la suite d’explorations clandestines de ce secteur que le corps de cette statue entra au Louvre en 1925, l’année même où l’antiquaire Joseph Brummer achetait la tête qui s’avérerait plus tard appartenir au corps inscrit au nom d’Ur Ningirsu. Désormais réunis, la tête et le corps du prince Ur-Ningirsu traversent l’Atlantique tous les quatre ans. À l’occasion de son retour à Paris, elle est mise en scène à l’auditorium pour mieux (re)découvrir cette exceptionnelle statue princière et sa longue histoire à travers le monde.

23 Janvier 2019 à 12 h 30

8 Février 2019 à 12 h 30

L’Arabie à la veille de l’Islam.

Les correctifs apporyés par les recherches archéologiques


par


Christian Robin

Centre Français d’Archéologie et Sciences Sociales de Sanaa (CEFAS, Yémen)

La découverte des textes anciens au Yémen et en Arabie saoudite éclaire d’un nouveau jour l’histoire antique de la péninsule arabique et des régions avoisinantes.

Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif : 8 €, plein- 6 €, réduit-4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire


Gratuit

- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ; -Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ; - Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Sur la route des Musées au Liban

Du 24 janvier au 14 Février 2019


Au cloître du Couvent des Dominicains


222, rue du Faubourg Saint-Honoré

75008 Paris

Exposition

Majlis, le dialogue des cultures



8 janvier 2019 -10 Mars 2019

Cette exposition itinérante composée d’un ensemble unique d’objets exceptionnels acquis au fil des années par le grand collectionneur qatari Sheikh Faisal bin Qassim Al-Thani, a rencontré un immense succès d’abord à Malte puis fin 2018, à Paris, au siège de l’UNESCO.


Avant de poursuivre sa route à travers l’Europe puis aux Etats-Unis et en Chine, elle fait étape à l’IMA : une nouvelle occasion pour le public de découvrir cet ensemble unique de vestiges du monde entier qui reflètent l’interaction des civilisations du passé et constituent un émouvant plaidoyer en faveur du dialogue entre celles du présent.


Au cœur de l’exposition, les visiteurs pourront faire une halte au majlis, cet espace d’échanges, de réflexions et de transmission au cœur de la tradition et de la culture dans tout le Golfe Arabique. Les objets présentés fascinent tout autant par leur grande beauté que par le témoignage qu’ils portent tous d’un dialogue interculturel et interreligieux ancien, vivant et fécond, empreint de tolérance, d’écoute et d’ouverture à l’autre.

Choukini, Le Cheval de Guernica.

Le Cheval de Guernica, 2011. Bronze original, 154 x 84 x 34 cm. Signé et numéroté. Edition de 6. Claude Lemand Editeur d'Art, Paris. © Chaouki Choukini. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Dia Al-Azzawi, The Wounded Soul Triptych

The Wounded Soul Triptych, 2014. Acrylique sur toile, 150 x 450 cm. Collection privée. © Dia Al-Azzawi. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Fatima El-Hajj, Composition. Diptyque.

Composition, 2013, diptyque. Acrylique et huile sur toile, 180 x 160 cm. © Fatima El-Hajj. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Espace Claude Lemand. MASTERPIECES

Du 17 décembre 2018 au 16 janvier 2019

Espace Claude Lemand

70 avenue Jean Moulin, 75014 Paris

Ouvert sur rendez-vous

Tél. +331 4545 1966

www.claude-lemand.com