Exposition à l’IMA du 22 Mars au 19 Juin  prolongée au 28 Août 2011

Coup de cœur

Galerie Claude Lemand du 19 Oct  au 18 Nov. 2017

Youssef Abdelke Nus

Notre amie Estelle Villeneuve vient de publier


Sous les pierres, la Bible


Éditions Bayard.

Collection : RELIGIONS ET SOCIÉTÉ

Date de parution : 12/04/2017- Prix : 26,90 €

L'avis de La Procure

Cet ouvrage n'est pas seulement splendide, il est passionnant. Il n'est pas seulement beau, il est formidablement instructif.

L'auteure est à la fois une archéologue spécialiste du sujet et une vulgarisatrice expérimentée pour le grand public puisqu'elle est journaliste à la revue de Bayard "Le monde de la Bible". Elle raconte ici, de 1828 à 2007, 150 ans de trouvailles archéologiques fondamentales pour comprendre l'histoire du Proche-Orient et pour affiner notre lecture de la Bible. Par volets de 6 pages (dont à chaque fois au moins une splendide photo ), elle nous fait partager des découvertes majeures qui furent bien souvent fortuites, ou le fruit de l'opiniâtreté des chercheurs, dans de véritables aventures.

Vieilles pierres, tablettes, papyrii, manuscrits, ensembles inespérés de textes miraculeusement conservés, combien de ces exhumations ont apporté des confirmations précieuses mais aussi obligé à révolutionner les idées admises. La passion, la patience, la science de tous ces archéologues permettent d'approfondir notre compréhension de la Bible. Ce beau livre leur est un bel hommage en même temps qu'il nous fait partager avec simplicité

Les ateliers de Lamia Safieddine

Cet ouvrage retrace plus de quarante années de recherches archéologiques françaises, coordonnées à partir de 1982 par le Centre français d’Études yéménites, devenu le Centre français d’Archéologie et de Sciences sociales de Sanaa. Bien que brutalement stoppées par les conflits récents, les découvertes effectuées par les nombreuses équipes d’archéologues et d’historiens permettent de retracer les grandes étapes de l’évolution d’un pays légendaire, le pays de la reine de Saba. Cette terre a vu l’émergence de royaumes et de cités dont le développement fut le résultat d’une maîtrise avancée de l’agriculture irriguée et de l’accroissement du commerce caravanier puis maritime des résines aromatiques, des chevaux et du café.

Par la monumentalité de son architecture, le raffinement de ses arts et la fascination qu’exercent ses inscriptions, la civilisation de l’Arabie du Sud apparait désormais bien différente de l’image trompeuse d’une Arabie désertique parcourue par les seuls nomades.

Contributions

Mounir Arbach, Rémy Audouin, Anne Benoist, Paul Bonnenfant, Frank Braemer, Jean-François Breton, Julien Charbonnier, Guillaume Charloux, Rémy Crassard, Marie-Christine Danchotte, Christian Darles, Yves Egels, Iwona Gajda, Danilo Grébénart, Claire Hardy-Guilbert, Roberto Macchiarelli, Marjan Mashkour, Bernard Maury, Michel Mouton, Anne Regourd, Christian Julien Robin, Axelle Rougeulle, Jean-Claude Roux, Jérémie Schiettecatte, Mathias Skorupka, Tara Steimer-Herbet, Florian Téreygeol, Michel Tuchscherer.

Yémen terre d’archéologie

publié le 12 avril, mis à jour le 15 juin 2016 à 16h45min

Guillaume Charloux et Jérémie Schiettecatte éd.
Geuthner / CEFAS, Paris, 2016

Il y a quarante-cinq ans, le Yémen est sorti d’une longue période de conflits et d’isolement. Dans le domaine culturel, cette renaissance s’est accompagnée d’un important volet archéologique, d’abord centré sur l’époque antique, celle de la civilisation sudarabique, puis rapidement étendu aux périodes préhistorique et islamique.


L’ouvrage fait 294 pages au format 28 cmx21 cm, ISBN : 978-2-7053-3939-5
Prix : 55 euros

Éditions GEUTHNER
16 rue de la Grande Chaumière
75006 Paris

Sharon Deslignères


a obtenu


Le prix de la Pléiade 2015-2016

grand prix de poésie libre


pour son recueil de poésies



Un monde de jais et de diamant



Ed. La Nouvelle Pléiade


21, rue des Veyrières 84100 Orange


Prix 15 €

Expositions à l’IMA

Les Editions de L’Académie des inscriptions et Belles -Lettres


publient


Les tombeaux nabatéens de Hégra



2 volumes, sous la direction de L. Nehmé  avec des contributions de

Jean-Claude Bessac

Jean-Pierre Braun

Jacqueline Dentzer-Feydy

Laïla Nehmé


vol. 1. Texte (433 p.) ;

vol. 2. Catalogue et Planches, (232 p.-249 pl.),

novembre 2015, 100 € — Diff. De Boccard.




Madâ’in Sâlih, l’ancienne Hégra des Nabatéens, est le premier site d’Arabie saoudite à avoir été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO ; c’était en 2008.


Comparables à ceux de Pétra, les 93 tombeaux à façade décorée de Hégra s’en distinguent par quatre spécificités au moins : ils sont parfois mieux conservés ; nombre d’entre eux sont inachevés ; beaucoup présentent des éléments de décor architectural qui ne sont pas attestés ou pas habituels à Pétra ; surtout, un tiers de ces tombeaux présentent sur leur façade une inscription nabatéenne datée.


Ces monuments nous sont connus depuis la fin du XIXe siècle par les récits des premiers voyageurs, notamment Charles Doughty et Charles Huber, et surtout par les photographies, relevés et descriptions publiés il y a un siècle par les pères dominicains de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, Antonin Jaussen et Raphaël Savignac.


Cet ouvrage se place dans leur sillage, avec l’exhaustivité qu’autorisent le travail en équipe et les techniques modernes de photographie, de topographie et de gestion informatisée des données. Il fournit la première description exhaustive des tombeaux de Hégra ainsi qu’un commentaire général non seulement sur leurs inscriptions et les techniques de taille employées, mais aussi sur leur architecture et leur décor.

Les Editions Glyphe et Abdallah Naaman vous annoncent

la sortie du livre

 

Le Liban, histoire d'une nation inachevée


3 volumes - prix 58 €

www.editions-glyphe.com

NouvelleS  publicationS

Les ateliers de créations chorégraphiques sont ouverts aux élèves de danse (Intermédiaires-Avancées)

Quelque soit leur parcours en danse

 

C'est un jeudi /mois

Le 1er jeudi du mois à 18h30

L'atelier dure 1h30 à 1h45

 

L'engagement est sur 10 ateliers

La carte des 10 est à 250 €

(17€/h)

 

La reprise sera le jeudi 21 septembre

Au 17 Boulevard Rochechouart dans le 9è (tel pour le code)

 

A Marly le Roi : c’est tous les samedis à 15h-16h15 (Déb-Int) 16h15-17h15 (Int-Av)

Musée du Louvre

Cours de danse


Avec la chorégraphe

Lamia Safieddine


Danses Stylisées de l’Orient

Danse Arabe Contemporaine


aicoo@wanadoo.fr

01.40.16.40.31

06 24 42 08 75

www.cie-lamiasafieddine.com


Atelier créatif .pdf

1er atelier  Découverte Gratuit

Département des Antiquités orientales au Louvre

Département de l’Orient méditerranéen dans l’Empire romain

Département des Arts de l’Islam au Louvre

SECRETS DE PALESTINE

La cuisine de ma belle-sœur

livre de Duha Bezreh et Anne-Claire Yaeesh



Ce livre de cuisine illustré vous invite à découvrir les secrets de la cuisine familiale palestinienne au travers de nombreuses recettes et de conseils pratiques. Déclinaison de produits méditerranéens, la gastronomie palestinienne relève de traditions urbaines, paysannes et pastorales du Bilad al Cham et offre un subtil mélange et une grande diversité de saveurs. Véritable géographie des terroirs et des identités régionales de Palestine, une nature revêche dans l’arrière pays montagneux ou dans les marges arides induit une cuisine plutôt rustique, plus raffinée dans les villes.


Livre réalisé et imprimé à Naplouse - 20,00 €

disponible sur le site www.fipsouk.fr

Livre de cuisine

Tous droits réservés©Mouna Al Ahdab Hammad

Site conçu et réalisé par MounaAl Ahdab Hammad

mouna.hammad@free.fr

Abdelke, Nu


Nu, 2016. Fusain sur papier, 50 x 65 cm. Collection privée.

© Youssef Abdelke.. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Abdelke, Nu


Nu, 2015. Fusain sur papier, 50 x 65 cm. Collection privée.

© Youssef Abdelke.. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Abboud, Tondo 3


Tondo 3, Huile sur toile, tondo 80 cm. Monographie page 360. Collection privée. © Succession Shafic Abboud. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Shafic ABBOUd , Tour du monde en Tondo

Amener le visiteur à réfléchir sur la mise en image de l'Histoire dans le monde arabe : tel est le propos d'une sélection d’œuvres anciennes, modernes et contemporaines, toutes issues des collections du musée de l'Institut du monde arabe.

Chrétiens d’Orient, Deux mille ans d’histoire

26 septembre 2017 - 14 janvier 2018

L'exposition « Chrétiens d'Orient. Deux mille ans d'histoire » éclaire l'histoire d'une communauté plurielle et son rôle majeur au Proche-Orient, aux plans tant politique et culturel que social et religieux. Au fil du parcours, des chefs-d'œuvre du patrimoine chrétien sont à découvrir, dont certains montrés en Europe pour la première fois

Carte Blanche à Tahar Ben Jelloun


J’essaie de peindre la lumière du monde 


10 octobre 2017- 7 Janvier 2018

Deuxième biennales des photographes du monde arabe contemporain


La Tunisie et l'Algérie à l'honneur.


13 Septembre - 12 Novembre 2017

Tahar Ben Jelloun écrit sur la douleur du monde, son œuvre littéraire est née d’un drame. En revanche il n’y a pas de

drame derrière sa peinture ; elle est une joie retrouvée.

L'histoire ne se soucie ni des arbres ni des morts


8 Avril 2017- 14 Janvier 2018

« L’Histoire ne se soucie ni des arbres ni des morts » : ces  vers extraits du poème Le Lanceur de dés de Mahmoud Darwich, qui dit la désillusion d’une vie passée à espérer la reconnaissance et la liberté de sa terre natale, introduisent la question de la mise en image de l’Histoire dans le monde arabe : du combat singulier aux affrontements entre armées, de la résistance à l’occupant aux luttes intestines, du terrorisme aux révolutions des sociétés civiles.

Une sélection d’œuvres anciennes, modernes et contemporaines des collections du musée montre comment cette mise en image a évolué et s’est diffusée.

Événement à l’IMA

Cinéma Gare

Maison des Associations – Ancienne Gare de Reuilly – 181 avenue Daumesnil 75012 – 01 53 33 51 20

Accessible PMR – Entrée libre – Réservations conseillées.

Métro : Dugommier (L6) ou Daumesnil (L6 ou L8) – Bus 29 arrêt Dubrunfaut – Vélib’station 12036 –

Autolib’station 116 rue de Reuilly

Espace Claude Lemand du 16 oct. au 15 Nov. 2017

Galerie Claude Lemand

16 rue Littré, 75006 Paris

Visites du Mercredi au Samedi, de 15h à 18h.

Tél. +336 73 77 05 89

Espace Claude Lemand

70 avenue Jean Moulin, 75014 Paris

Ouvert tous les jours sur rendez-vous.-

Tél. +336 73 77 05 89

La Divine Machinerie

Julien Chanteau

Ed. Geuthner 2017- 33 €

Deus ex machina…


C’est au moyen d’un dispositif mécanique caché que surgissaient les dieux dans le théâtre grec. une astuce dramatique qu’Aristophane raillait pour sa facilité, mais que les sciences des religions auraient tout intérêt à examiner de près. Pour le chercheur, l’analyse de la naissance des divinités dans le champ religieux consiste en effet à repérer, dans les sources archéologiques, l’entrée en scène, d’une invention simple et révolutionnaire : le temple, véritable «machine à fabriquer du sacré» dont la structure, curieuse coïncidence, apparaît au Moyen-Orient au moment crucial du passage de la Préhistoire à l’Histoire.


Aussi est-il généralement admis que c’est la naissance des sociétés complexes qui a constitué le transformateur sacral donnant naissance aux premières religions polythéistes de l’Antiquité, dont les foisonnants panthéons sont le plus souvent conçus comme le reflet idéologique d’une organisation sociale de plus en plus diversifiée et hiérarchisée.



S’appuyant sur l’étude des vestiges des plus anciens monuments religieux du Moyen-Orient et combinant des approches disciplinaires aussi variées que l’archéologie, l’anthropologie, la sémiologie et la médiologie, le présent ouvrage constitue une enquête sur les modalités concrètes d’apparition de ce monument-message singulier qu’est le temple et sur l’émergence des premières sacralités divines.

Julien Chanteau est archéologue et chercheur associé à l’Institut Français du Proche-Orient au Liban où il conduit des fouilles archéologiques depuis 2013

Concert de Takht Attourath et Hamam Khairy 16 Dec

Hamam Khairy

Né à Alep (Syrie), Hamam Khairy est une des grandes voix de la musique arabe traditionnelle de nos jours.

Alep, cœur vibrant de la musique arabe, a su conserver son patrimoine musical à travers les vicissitudes de l'histoire et a survécu à la réduction de l'ère d'influence arabe, de la Reconquista, de l'Andalousie par les Espagnols à l'essor de l'hégémonie ottomane. On y retrouve donc des genres tel le muwashah andalou, ainsi que des formes plus populaires tels les qudud d'Alep et la qasseeda. Les Alépins sont réputés pour leur passion pour le tarab, l'extase musicale profane, et conquérir ce public n'est pas chose acquise. Hamam Khairi a réussi ce pari. Longtemps choriste au sein de l'ensemble de la grande voix d'Alep Adib Eddayekh (Chouyoukh Ettarab, ou les Cheikhs du tarab), il a grandi entouré de grands noms tels Sabah Fakhri ou Sabri Moudallal.

Doté d'une voix puissante, Hamam Khairy trace depuis une dizaine années son propre chemin : il interprète des chansons exigeant une grande maîtrise et une technique sans faille, tout en faisant preuve d'une aisance dans les variations et l'improvisation. Il voyage facilement dans les formes savantes et traditionnelles qu'il sait réinterpréter dans un cadre de modernité respectueuse de la tradition.


Soucieux de transmettre l'héritage musical d'Alep à la nouvelle génération, et sur les traces de Sabri Moudallal, Hamam Khairy interprète avec aisance le répertoire profane aussi bien que le répertoire sacré. Il sait aussi nourrir ses propres chansons – en collaboration avec des poètes et d'autres compositeurs syriens – de la tradition, afin de rendre accessible ce genre musical au plus large public possible.

Hamam Khairy perpétue, à sa façon, ces artistes d’Alep qui ont gardé vivants les héritages vocaux et musicaux de leur localité métissée et multimillénaire. Il sait, lui aussi, étreindre les mots, réchauffer les syllabes avant de les lâcher en des vibrations nuancées, acrobatiques à l'infini. Il rend hommage à  à Alep sa ville, et à Sabri Moudalal


Cliquez ici pour réserver


Takht Attourath


Takht Attourath est un groupe francilien impressionnant. Il est composé de musiciens professionnels et de choristes pratiquant diverses professions mais partageant un amour immodéré pour le patrimoine moyen-oriental, qu’ils interprètent avec une maestria qui n’a rien à envier aux professionnels.

Sous la férule du chanteur compositeur marocain Abderrahmane Kazzoul, l’ensemble regroupe un chœur de femmes et d’hommes originaires du Maghreb, de Syrie, du Liban, d’Egypte et de France. Ils interprètent les subtilités réjouissantes du Maqâm (mode musical élaboré entre Damas et Bagdad) et les Muwashahates nés en Andalousie.

Le Centre de Danses Orientales avec Nawal Raad

Abboud, Tondo 2


Huile sur toile, 100 x 100 cm. Monographie page 272. Collection privée. © Succession Shafic Abboud. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Cours d’Arabe

Avec

Lamia Safieddine 06 24 42 08 75

Spectacle à l’IMA

L’IMA aura 30 ans en novembre 2017, une belle occasion pour proposer une carte blanche à Oxmo Puccino, du 24 au 26 novembre 2017.

Concert inédit d’Oxmo Puccino


avec Edouard Ardan (guitares) et Nicolas Musset (batterie)


Vendredi 24 nov. 2017 de 20h à 22h



à l’auditorium

Jungle, Loup Blaster (25 ans) et NUMéROBé (29 ans).

un voyage personnel au travers de la

« Jungle » de Calais.

Mélodies de cas sociaux,

Lauriane Mordellet (28 ans),

Tarik Bengrid (27 ans) et Hervé Salesse (24 ans)

Arts numériques

Le doré étant la représentation de la culture et des arts, nous sommes en pleine recherche iconographique, artistique, scientifique, médicale, graphique, le plus de codes possible afin de créer les visuels du monde arabe que nous interpréterons au mieux.

Or noir,

Hasim Akbaba (27 ans) et Florian Cohen (27 ans). Avec beaucoup de poésie, Or noir donne à voir une vision humaniste du monde, en jouant sur les alliances contrastées de matières, de couleurs et de lumières.

Je suis né le 20 septembre 1986,

Smaïl Kanouté (30 ans).

Véritable voyage initiatique

Danse


[MA],

Christian Serein (30 ans) et Nilda Martinez (26 ans). 

[MA] est une exploration circassienne chorégraphique

UntitledLaura Defretein (23 ans) et Brandon Masele (23 ans) / compagnie MazelFreten. Projet né de la confrontation des influences de deux jeunes danseurs aux univers différents,

Arts numériques


Vernissage


du Salon d’Automne

de la Société des Beaux-Arts


Mercredi 8 novembre 2017 à 18 h 30


Sous l’égide de


Pierre-Christophe Baguet

Maire de Boulogne-Billancourt

Président de Grand Paris Seine Ouest


Patricia de Boysson

Présidente de la Société des Beaux-Arts

de Boulogne-Billancourt


Invités d’honneur

Chésade, sculpteur


et


Taijun Zheng, peintre



Espace Landowski

28, avenue André-Morizet

92100 Boulogne-Billancourt

Métro Marcel-Sambat (ligne 9)

01 55 18 53 00

Exposition du 3 au 22 novembre 2017